LIFE BODYBUILDING

ENTRAINEMENT, NUTRITION, CROISSANCE

LIFE BODYBUILDING - ENTRAINEMENT, NUTRITION, CROISSANCE

Quel entrainement suivre en phase de sèche ?

Programme d’entrainement « sèche » quel est le meilleur ?

On entend souvent dire que lorsque l’on veut passer d’un  programme type « prise de masse » à un programme type « sèche » il faut modifier radicalement ses habitudes alimentaires et bien sûr son programme d’entrainement.

programme sèche

Vrai, faux ? C’est ce que nous allons voir.

« Sécher » selon la conception classique c’est avant tout modifier son alimentation, créer un déficit calorique, utiliser parfois des bruleurs de graisse voire d’autres substances et modifier en profondeur son programme entrainement. Le programme qui revient alors le plus souvent pour la sèche c’est un programme à base de « hautes répétitions », « poids modérés » et  beaucoup de « volume ».

Le concept derrière ce type de programme c’est qu’ en « sèche » on ne dispose plus de la même énergie pour effectuer ces gros mouvements composés polyarticulaires que nous avions l’habitude de faire pendant nos programmes « masse ». Mais il y a un problème !

Le problème avec ce type de programme « sèche » c’est que vous vous éloignez défavorablement de ce qui à l’origine vous a fait gagner du muscle.

C’est à dire que vous vous éloignez de vos meilleures routines d’entrainement précisément celles qui vous ont fait vraiment progresser et gagner une bonne masse musculaire.

Mon conseil

Alors mon conseil serait plutôt le suivant. Ça n’est pas parce que vous allez rentrer dans une phase de sèche qu’il va falloir modifier votre programme d’entrainement. Au contraire il faut le conserver tel quel.

Alors oui étant en déficit calorique votre niveau d’énergie ne sera plus le même c’est un fait. Donc comment faire ? Hé bien ce qu’il faut faire c’est plutôt diminuer vos fréquences d’entrainement ou alors diminuer le volume total de vos exercices.

Entrainez-vous un jour sur 2 ou alors au lieu de faire 40 reps par exercice n’en faites plus que 30 (c’est 1 set de moins que ce que vous faisiez en programme masse, même poids lourd, et même nombre de reps)

Pour croitre, votre corps doit répondre à des stimuli provenant de votre entrainement qui sont dans 90% des cas basés sur l’utilisation de poids lourds et de résistance progressive. Alors pourquoi vouloir vous abandonner ce concept lorsque vous êtes en sèche ? Il n’y a vraiment aucune raison.

Bien sur il sera difficile de gagner en masse musculaire tout en étant en déficit calorique, bien que parfois certains gains sont possibles.

Maintenir votre programme d’entrainement « habituel » vous assurera de maintenir votre niveau de force et cela même si vous mangez moins. Cet aspect n’est pas négligeable. Il en serait tout autre si vous deviez changer de programme ou migrer vers un programme « hautes répétitions, poids moyens » ou vers tout autre « nouveau » programme dont les résultats à terme vous sont totalement inconnus.

Conclusion

En phase de sèche, ne changez pas votre programme.

Tenez-vous en au programme qui jusqu’ici vous a donné les meilleurs résultats,

votre meilleur programme « prise de masse » sera votre meilleur programme « sèche » !

Réduisez les fréquences d’entrainement ou le volume total de reps mais conservez votre programme initial, votre programme dit de « masse » et vous continuerez à progresser.

Avez-vous fait l’expérience de changer de programme lorsque vous étiez en sèche ? Quels ont été vos résultats ? Si c’était à refaire que choisiriez-vous ?

************************************************************************************************* *************************************************************************************************

ARTICLES A NE PAS MANQUER:

  • Chris a dit :

    Article intéressant!
    Ca change des conseils standards qu’on entend souvent… merci.

    • WEBMASTER VINCE a dit :

      Slt Chris, merci à toi :) V.

  • nini a dit :

    bien dit Vince, 4 à 5 série de 12 à 6 reps et le meilleur moyen de conserver le muscle en phase de sèche avec des récup courte (45s à 1 min) sa le fait, expérience de ma compétition actuel ;)

  • Sébastien a dit :

    Article plein de bon sens, c’est la meilleure méthode pour éviter de perdre trop de masse musculaire.

    • WEBMASTER VINCE a dit :

      thx Seb ! :)

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*