LIFE BODYBUILDING

ENTRAINEMENT, NUTRITION, CROISSANCE

LIFE BODYBUILDING - ENTRAINEMENT, NUTRITION, CROISSANCE

Comment se relaxer pour bien dormir ?

Apprenez à bien vous relaxer avant de dormir

Cet article n’est pas en lien direct avec la musculation, mais il concerne le sommeil. Et nous savons tous ô combien, le sommeil est important pour qui veut obtenir des gains sérieux.

se relaxer pour bien dormir

Voici donc quelques astuces à tester et voir si cela fonctionne pour vous aussi. Pour moi ça a marché (sauf la 2 que je n’ai pas encore testé vous verrez pourquoi) donc je partage avec vous ces petits trucs que j’ai découvert.

1. Consommer de 150 à 250 calories de nourriture à faible indice glycémique en petite quantité juste avant d’aller au lit

La fatigue du matin et les maux de têtes ne sont pas juste le résultat d’une mauvaise nuit. C’est souvent le déficit de sucre qui survient après le jeune de la nuit qui en est la cause. Donc juste avant d’aller vous coucher, prenez quelques bâtons de céleris ou un petit peu de beurre de cacahuète avec une tranche de pain aux céréales, ou encore quelques amandes, un yaourt (pas du 0%) et un fruit.

1 à 2 cuillères d’huile de lin (oméga 3) peuvent aussi être pris en complément de ce que j’ai cité au-dessus. Là vous obtenez votre apport quotidien et nécessaire en oméga 3 indispensables pour le processus de réparation musculaire nocturne. Vous pouvez aussi utiliser des capsules d’« oméga 3 », ce que je fais aussi parfois quand je n’ai pas d’huile de lin à disposition.

Depuis que je mange avant le coucher ( notamment un shake de nuit) j’ai beaucoup moins de mal à dormir le soir, mon sommeil est plus profond et surtout je me réveille sans mal de tête.

2. Prenez un bain pour provoquer le sommeil 

Les japonais prennent des bains chauds réguliers et ont une durée de vie supérieure en moyenne aux autres pays. Une des théories avancées est que ces « ofuro » réguliers ou ces « bains chauds » avant le coucher augmenterait la sécrétion de mélatonine ce qui prolongerait la durée de la vie. Certaines études avancent aussi que le bain froid (même glacé) serait encore meilleur. Là c’est comme prendre un tranquillisant pour éléphant, c’est radical. A tester si vraiment vous êtes insomniaque et que plus rien ne marche.

3. Prenez vos repas à heures fixes peut être aussi important que dormir à heures fixes

Manger à heures fixes aide à réguler la mélatonine, la ghreline, la leptine et d’autres hormones qui affectent le cycle du sommeil.

4. Faites une sieste de 20-minute juste après le café du midi

Testez les siestes post café ! Après le café et si vous le pouvez, faites une sieste de 15-20 mn mais mettez votre alarme ce qui vous préservera de vous réveiller au milieu d’un cycle de sommeil profond. A partie d’une demi heure il devient très difficile de se réveiller et on en ressort plus fatigué. Donc petite alarme obligatoire.

Pour de plus grandes siestes alors on peut aller jusqu’à 90 minutes. Thomas Edison ne dormait que 4 heures par nuit, mais, il faisait 2 siestes de 90mn par jour.

Enregistrez si vous le pouvez aussi vos heures de sommeil. Généralement le sommeil dans ses cycles revient souvent vers la même heure. Là aussi, si vous le pouvez quand vous avez sommeil, dormez tout de suite.

5. Sortez de votre esprit vos préoccupations du lendemain

C’est souvent une des principales causes d’un mauvais sommeil, voire d’un mauvais début de sommeil. On a des difficultés à s’endormir le soir car on pense bien trop aux activités, voire aux soucis du lendemain. Voici 2 trucs pour vous aider à vous endormir si vous êtes sujets à cela :

1/ Au plus tard 2 heures avant votre sommeil, lister sur un papier vos préoccupations du lendemain et donner leur une réponse ou une action à faire qui pourrait permettra de résoudre tout ou partie de cette préoccupation. Vous vous serez ainsi déjà projeté à demain en ayant au préalable réfléchit à ce que vous allez faire. Cela libèrera votre esprit pendant au moins le moment fatidique qui précède l’endormissement.

2/ Si vous êtes lecteur, préférer lire de la fiction qui engage votre imagination plutôt que de la lecture « plus intellectuelle ».

Avoir un bon sommeil est semble t-il de plus difficile de nos jours, mais en musculation particulièrement retrouver un bon sommeil est primordial. C’est pendant la phase du sommeil profond que l’hormone de croissance est la plus active contribuant à la construction musculaire.

Découvrez cet article sur la production d’hormone de croissance HGH et comment la booster !

************************************************************************************************* *************************************************************************************************

ARTICLES A NE PAS MANQUER:

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*